Rechercher

MipyGéo

Le portail géographique de l'État en Midi-Pyrénées

Occupation du sol

Augmenter la taille des caractèresRéduire la taille des caractèresEnvoyer à un amiImprimer la pagePartager ce contenu sur TwitterPartager ce contenu sur FacebookPartager ce contenu sur Google+

La couche d'occupation du sol à grande échelle millésimée 2013 est disponible depuis septembre 2015 ! Midi-Pyrénées est le premier territoire à être couvert par la couche d'occupation du sol à grande échelle produite par l'IGN.

Retrouvez dans cette rubrique toutes les informations utiles pour une bonne utilisation du produit.

Accès direct aux sous-rubriques de l'espace thématique "Occupation des sols à grande échelle"

Accédez à la donnée

Ressources

Fiches d'utilisation

Remontée des erreurs constatées

Retour d'expérience

FAQ

Contexte du projet 

La loi Grenelle II et la loi de modernisation de l'agriculture et de la pêche placent au centre des politiques d'aménagement les objectifs de réduction de consommation des espaces agricoles, naturels et forestiers et de remise en état ou maintien en bon état des « trames verte et bleue ».

Dans ce contexte, l'occupation du sol à grand échelle (OCS GE) est un projet partenarial entre le conseil régional, l'IGN et l'Etat dont l'objectif est d'enrichir le Référentiel à Grande Échelle à travers « la réalisation d'un thème occupation du sol à grande échelle ». La région Midi-Pyrénées a été retenue comme territoire d'expérimentation.

Après une première phase d'étude, en 2013, ayant consisté en l'écoute des besoins d'une quarantaine d'organismes, la production de l'OCS GE a été entamée par l'IGN sur la base des recommandations recensées lors de cette étude.

La vocation première de l'OCS GE est de fournir une « vue » à un instant t de l'occupation des sols sur un territoire. A ce titre, elle diffère d'un document d'urbanisme qui a pour objectif la planification des zones à plus long terme. Cette occupation peut-être considérée du point de vue de l'usage (agriculture, forêt, réseau de transport, ...) ou de la couverture (zones bâties, formations arborées, formations herbacées, ...)